Lettre des Services publics n°1239

ACTUALITÉ REVENDICATIVE

1er mai et 7 mai

Les réunions téléphonées de ce jour des animateurs de CSD, CFR et membres de la CEF ont fait ressortir le débat dans nos rangs quant à l’attitude à adopter pour le second tour de l’élection présidentielle.

Si une partie des camarades pointe le vote blanc et l’abstention comme la réponse à apporter pour ne pas faire un choix qui conforterait Macron, d’autres relèvent un réel danger que le FN arrive en tête si le niveau de l’abstention et du vote blanc est trop élevé et ces camarades affirment par conséquent l’utilisation nécessaire du bulletin Macron pour empêcher l’élection de Le Pen.

La déclaration confédérale constitue aux yeux de l’essentiel des camarades une expression équilibrée qui pointe à la fois la nécessité du barrage à l’extrême droite, les responsabilités des gouvernements successifs dans la situation actuelle et notre volonté de poursuivre la construction du rapport de force pour porter nos ambitions revendicatives.

Dans l’immédiat, nos tâches prioritaires sont :

– La diffusion massive de la déclaration confédérale « Faire barrage à l’extrême droite et lutter pour le progrès social et la démocratie » ;

– L’utilisation des matériels fédéraux et confédéraux pour convaincre un maximum d’agents et salariés de ne pas voter FN compte tenu de son programme raciste, antisocial et antidémocratique : voir sur le site fédéral ;

– La construction d’un 1er mai antifasciste et revendicatif de haut niveau ;

– L’élévation du niveau des luttes, la syndicalisation CGT et la construction de listes CGT pour les élections professionnelles intermédiaires et générales.

COMMUNICATION

Philippe MARTINEZ dans les médias

Vendredi 28 avril 2017 à 8 h 05 : Philippe MARTINEZ sur Cnews.

Émission présentée par Jean-Pierre Elkabbach

 

INTERNATIONAL

Motion de soutien aux travailleurs et travailleuses du Brésil L’ISP soutient la grève générale du 28 avril

Le Conseil exécutif de l’Internationale des Services Publics (ISP) qui s’est réuni les 20 et 21 avril 2017 à Genève apporte son soutien à la grève générale convoquée par les centrales syndicales le 28 avril prochain au Brésil.

En réponse aux attaques que le gouvernement illégitime de Michel TEMER commet contre la démocratie, les droits syndicaux et les droits du travail, la grève générale témoigne de la forte opposition de la classe ouvrière face aux reculs du gouvernement brésilien.

Lire sur note site internet

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *