Lettre AITF – mai 2018

Lettre AITF – Mai 2018

Retrouvez la version en ligne : ici

Cher(ère) adhérent(e),

Tu trouveras ci-dessous la lettre du mois de mai 2018.

Je t’en souhaite bonne lecture.

Cordialement.

Patrick Berger – Président de l’AITF

Le Mot du Président

Succès pour l’édition 2018 des RNIT

Les RNIT se sont très bien déroulées et avant d’en faire un bilan précis fin juin voici « à chaud » les premiers constats :

  • 920 inscrits, soit un nombre de congressistes jamais atteint,
  • 200 présents à l’Assemblée générale dès 8 h du matin,
  • une standing ovation pour Pierre Rabhi,
  • 2 plénières, 22 ateliers et 19 visites,
  • 130 personnes pour la soirée du Conseil d’Administration organisée par l’ESAT les Compagnons de Maguelone,
  • 400 personnes pour la soirée des RNIT dans la salle des rencontres à l’hôtel de ville de Montpellier, un programme accompagnant regroupant une centaine de participants.

Le taux de satisfaction semble parfait, sur les bases des premiers retours, et je suis fier de ce résultat qui est le fruit d’un travail collectif.

Un grand merci aux équipes du CNFPT et plus particulièrement à celle de l’Inset autour de Stéphane Henri-Charles, Jean-Paul Vogel, aux élèves ingénieurs en chef de l’Inet, à la ville et métropole de Montpellier, à la région Occitanie, à l ATTF avec une pensée particulière à Philippe WALKER, à tous nos partenaires qui ont animé l’espace d’exposition. Et à tous les membres de l’AITF qui furent à la manœuvre, Pascal VIEZ et l’ensemble du Bureau National, Evelyne SCHAEFFER, Johanna PETIT, à tous les animateurs des 20 groupes de travail nationaux, Bernard DEVAU, le commissaire des rencontres, la section régionale Languedoc Roussillon, avec Fabrice GARCIA son président et Michel FOURES de la commission des aînés.

Place maintenant à la préparation de l’édition 2019 qui aura lieu les 13 et 14 juin 2019 à Dunkerque, sur la thématique de l’économie circulaire. Le flambeau a été transmis à Annick TUAL, Lise DEHAY, présidente de la section régionale Nord et Jules NYSSEN directeur de l’Inset, pour une édition qui marquera encore l’histoire de notre association.

Patrick BERGER

Le plaidoyer des ingénieurs hospitaliers et territoriaux pour un statut commun

Plusieurs représentants des ingénieurs territoriaux et hospitaliers (les présidents d’associations d’ingénieurs territoriaux et hospitaliers, le vice-président du Syndicat des Manageurs Publics de Santé affilié à l’UNSA, la secrétaire générale UNSA Territoriaux) demandent au gouvernement de doter les cadres d’emplois de ces agents de dispositions statutaires communes. L’objectif est d’améliorer la mobilité entre les deux versants, mais aussi de bousculer certains conservatismes propres à la fonction publique.

Nous soutenons la démarche du Syndicat des Manageurs Publics de Santé affilié à l’UNSA de faire bénéficier les ingénieurs territoriaux et hospitaliers de l’ordonnance n° 2017-543 du 13 avril 2017 portant diverses mesures relatives à la mobilité dans la fonction publique. Cette ordonnance, prise sur le fondement de l’article 83 de la loi n° 2016‑483 du 20 avril 2016 relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires, supprime plusieurs obstacles à la mobilité des fonctionnaires et des contractuels au sein de la fonction publique. En effet, afin de faciliter la mobilité entre ces corps et cadres d’emplois, ce texte prévoit notamment la possibilité de régir, par des dispositions statutaires communes, des corps et cadres d’emplois relevant de la même catégorie et appartenant à au moins deux fonctions publiques. Cette définition statutaire commune nous semble adaptée à la spécificité des fonctions techniques que nous exerçons. Ainsi les mobilités seront permises, choisies et enrichissantes tant pour les agents que pour les établissements, avec, à la clé, de réels parcours professionnels diversifiés, gage d’attractivité.

La mise en œuvre de décrets statutaires communs – que nous appelons de nos vœux – permettra en outre de transposer la dernière réforme des cadres d’emploi des ingénieurs territoriaux de mars 2016 aux ingénieurs hospitaliers et aux ingénieurs de l’AP-HP.

Commission Carrière

L’épreuve du concours de l’ingénieur en chef est trop orientée « administratif ». La commission rappelle qu’il est important de continuer à évaluer les futurs candidats sur l’aspect technique et sur le fait qu’il faut veiller à ce que la double compétence soit maintenue. Les élèves ingénieurs indiquent que l’oral est centré sur la personnalité plus que sur les compétences. Ils estiment que le concours est bien adapté. La proposition qu’un élève IC fasse partie de la commission Carrière a été acceptée par le Bureau National.

Arnaud BONNIN souhaite refaire une étude globale sur le régime indemnitaire (les élèves IC disposent d’un questionnaire qui permettra de faire des comparaisons et de voir l’évolution par rapport à celui de l’association qui date de 2004)

Vincent Bimbard est le nouveau co-animateur de la commission Carrière.

l’OPQIBI a organisé le 26 avril dernier dans le cadre de sa politique de promotion régionale, une réunion sur le thème « La qualification OPQIBI : Quel intérêt pour l’ingénierie et la maîtrise d’ouvrage (à l’heure des évolutions réglementaires : réforme des marchés publics, RGE, audits énergétiques, ACV … » ?

D’autres réunions d’information sont prévues :

Le 19 juin à 17 h à Ajaccio et le 20 juin à 17 h à Bastia

Vie des régions

Côte d’Azur-Corse

La section régionale Côte d’Azur-Corse a organisé le 4 avril 2018, la visite du centre de tri des déchets collectés dans les poubelles jaunes (emballages) sur l’ensemble du département des Alpes Maritimes.

Ce centre de tri géré par le SMED a été rénové en 2016 pour 6 millions d’euros afin que le tri soit effectué par machines et le moins possible manuellement. Ainsi, la centaine de tonnes de déchets amenés chaque jour par les camions de la collecte des différentes villes du département, y compris la Principauté de Monaco, est triée par le passage à travers un système de calibrage, puis d’aimant, puis de bascules, de tri optique par machine et enfin par le phénomène généré par un courant de Foucault. Les déchets qui arrivent mélangés se retrouvent ainsi triés par matière et serviront ensuite de matières premières à la confection de tissus, moquettes, journaux, cartons, aciers, canettes, …

Cette visite aura été une réelle sensibilisation à un meilleur tri des déchets, permettant de visualiser ce que deviennent les déchets que nous prenons soin de trier (ou non) à la maison et au bureau. »

Est

Les Rencontres Régionales de l’Ingénierie Territoriale se dérouleront les jeudi 20 et vendredi 21 septembre 2018 à Nancy. L’équipe AITF nancéienne et meurthe-et mosellane interrogera le modèle de production inspiré du fonctionnement des écosystèmes en replaçant « L’ingénieur territorial face aux défis de l’économie circulaire ». Cette formation sera éligible à la formation continue.

Provence
  • La section a organisé le 11 avril dernier une visite technique de la halle des sports de Miramas. Ce stade couvert d’athlétisme homologué pour les compétitions internationales sera prochainement livré sur la commune de Miramas. Cet équipement est réalisé par Dumez Méditerranée, pour le compte de la Métropole Aix Marseille et de la Fédération Française d’Athlétisme. Il s’agit de la plus grande halle d’athlétisme couverte d’Europe.
  • L’AITF Provence a organisé une matinée de travail à thecamp et dévoilé son programme pour 2018. Une quarantaine de  visiteurs de l’AITF Provence ont pu se retrouver grâce à l’appui de GRDF, partenaire historique de l’association. Ce moment était organisé pour présenter les objectifs de l’association pour cette année en présence du président national, Patrick BERGER.

Les nouveaux adhérents ont pu mesurer l’ampleur de l’action que mène l’association nationalement et localement, et de l’intérêt qu’elle porte à la valorisation du cadre d’emploi des ingénieurs et ingénieurs en chef.

  • L’AITF Provence a été conviée le 16 mars dernier à découvrir les entrailles de l’usine de production d’eau potable de Sainte-Marthe, exploitée par la SEM (société Eau de Marseille métropole) : une visite placée sous le signe de l’environnement ! La SEM (groupe Veolia) est en effet plus particulièrement soumise, depuis le renouvellement de la délégation de service public (DSP**), fin 2014, à des obligations contractuelles en matière de réduction de gaz à effet de serre (- 24 %) et de maîtrise énergétique(- 10 %). Cette visite avait été co-organisée avec notre partenaire le Groupe Eaux de Marseille et en association avec l’ASTEE. A noter : la présence de 17 stagiaires (techniciens principaux 2ème classe de l’ENTE). Le Comité régional de l’AITF Provence, tient à remercier tout particulièrement Jean-Yves GUIVARCH et Immacula FICHAN, d’Aix Marseille Provence Métropole, Virginie MERCIER, Maitre de Conférences, Faculté de Droit et de Science Politique, Aix –Marseille Université, Directrice de l’Institut Pluridisciplinaire de l’Eau et de l’Environnement (IPEE),et nos partenaires (La Société des Eaux de Marseille Métropole pour son engagement sans faille à nos côtés et plus précisément Catherine LAGARDE, Francis PERRIN, Régis MASSE, Jean-Jacques L’HENRY, Frédéric SCHNEIDER et Anna GALVAN, le CNFPT en la personne de Laurent FISCHER, Cathy VERVAEKE et Carmen CANU
En projet :
  • Le 1er juin une journée d’actualité CNFPT avec visite du Centre interrégional de gestion du trafic routier et de la L2 (autoroute urbaine de Marseille qui devrait ouvrir à la circulation fin juin), journée co-organisée avec la DREAL PACA, la DIRMeD, la Société de réalisation de la L2,
  • Une visite à la Société du Canal de Provence au Tholonet et sur le site de la réfection du barrage de Bimont, à Saint-Marc-Jaumegarde, le 18 juin 2018 co-organisée avec la Société du Canal de Provence et en association avec l’ASTEE. Modalités d’inscription : 11 juin 2018 au plus tard !

– Fonctionnaire territorial, dont adhérents AITF : via le service formation de la collectivité

– Aîné-e/Invité-e AITF : auprès du secrétariat :

aitprovence.secretariat@gmail.com

Cette journée s’effectue exclusivement en bus au départ de Marseille

  • Les 2es Rencontres régionales du management territorial, auront lieu le 11 octobre, au sein de Toulon Provence Métropole où les relations entre les sphères publique et privée seront scrutées et débattues en association avec l’AATF (Association des administrateurs territoriaux de France) et le SNDGCT (Syndicat national des directeurs généraux des services des collectivités des collectivités territoriales, territoriales), le CNFPT, la Métropole de Toulon-Provence-Méditerranée, en association avec  DGC

Invité d’honneur : Philippe LAURENT et en présence de Patrick BERGER et Jean-René MOREAU (MNT).

3 tables rondes sont au programme pour traiter du thème « Public /Privé : des convergences pour quelles finalités ? »

·        Table ronde 1 : comment mieux se comprendre pour mieux se répondre ?

Cette table ronde présentera les pistes d’une meilleure intelligence public/privé.

·        Table ronde 2 : action publique 2022 : quel avenir pour le statut ?

Cette table ronde invite à lever les tabous, à sortir du cadre et à dessiner les contours du nouveau statut.

·        Table ronde 3 : comment favoriser les parcours professionnels mixtes ?

Face à des carrières de plus en plus longues, la mixité des parcours public/tiers secteur/privé est une réalité. Les différences de statuts, de droits applicables et de rémunérations sont aujourd’hui autant de freins à la mobilité. L’objet de cette table ronde est donc d’identifier ces freins, de faire état des expériences de parcours mixtes et de proposer de nouvelles pistes pour diversifier les carrières.

Inscription en ligne sur le site : https://inscription.cnfpt.fr – Date limite d’inscription : le 1/10/2018 (Code 20 REPPF 001) – Les frais de déplacement et de restauration ne sont pas pris en charge par le CNFPT.

L’Assemblée générale de la section régionale AITF Provence aura lieu le même jour.

  • Une journée d’actualité avec visite sera organisée en association avec MTPM le 12 octobre.
Sud-Ouest-Limousin
  • Le comité régional de l’AITF Sud-Ouest Limousin a organisé le 26 mai à Bordeaux une demi-journée conviviale pour accueillir les nouveaux adhérents de la section. Au programme, petit déjeuner d’accueil, offert par le comité, avec présentation du fonctionnement de la section régionale et des journées techniques organisées en 2018, visite historique des quais de Bordeaux, animée par l’un des ingénieurs ayant conduit le projet de leur réhabilitation et déjeuner au Restaurant Les Tontons, offert par le comité.
  • 8 juin 2018 : journée technique Sud-Ouest-Limousin : modes de déplacements et mobilité connectée ; cette journée technique permettra de parcourir les nouvelles approches de mobilité dont l’objectif affiché est de faire évoluer les pratiques des usagers et de les inciter à adopter l’ensemble de la palette des nouveaux modes de déplacements.
  • L’Assemblée générale régionale Sud-Ouest -Limousin aura lieu le 21 septembre à Mont-de-Marsan.
Rhône-Alpes-Auvergne

L’Assemblée générale régionale de la section Rhône Alpes Auvergne se tiendra le 21 septembre à Villefranche à l’issue d’une journée consacrée à la carrière, au statut, à l’emploi et à la mobilité (Une table ronde le matin, une l’après-midi).

Vie des groupes de travail

Un séminaire CTN est prévu à Maisons-Alfort les 14-15 septembre prochains.

Le travail et les productions des 20 groupes de travail sont très appréciés, autant en interne que par nos partenaires. Toutefois, il subsiste de fortes hétérogénéités dans la réactivité des GT, dans leur équipe d’animation et leur représentativité.

Le Bureau National souhaite que tous les GT soient représentés afin d’aborder des questions d’organisation, et de fonctionnement, eu égards à nos contraintes professionnelles mais aussi pour profiter de nouveaux outils de travail à distance.

Toute hypothèse d’évolution sera échangée, comme par exemple une réorganisation des Groupes de travail par grandes thématiques, faire évoluer le nom des GT pour être en adéquation avec les thématiques actuelles.

Une adaptation de la charte des GT pour élargir l’implication à d’autres personnes que les animateurs et co-animateurs. Proposer à des groupes d’experts de s’impliquer sur un sujet, leur offrir une mobilité et leur implication temporaire.

Promouvoir l’Interactivité entre les GT. Groupes d’experts mobiles sur un sujet. Il serait souhaitable d’envisager, au-delà des thématiques techniques, une vision  transversale élargie (numérique, rapport avec l’usager…).

L’évolution et l’adaptation des animateurs actuels est un point clé. Il serait pertinent de conserver les animateurs actuels et d’ouvrir les GT aux jeunes pour envisager l’avenir, et concilier les deux catégories d’animateur pour conserver l’expérience et les réseaux et apporter une certaine innovation en phase avec les attentes actuelles.

La thématique Management devrait être présente dans chaque groupe de travail.

On constate un problème de coordination et d’animation des GT actuellement. Ce séminaire aura pour but de faire le point sur tous ces sujets.

A l’international

Depuis la dernière AG 2017, le GTI ne s’est pas rencontré physiquement, faute de participants disponibles sur les thématiques actuelles du groupe de travail.

Un grand merci à Pierre LAYE qui, en tant que co-animateur, a essayé de contribuer par ses articles et participation passée, à la relance de l’activité de notre GTI.

Toutefois, des actions ont été menées qui intéressent l’AITF et peuvent mobiliser à terme de nouveaux membres au sein de ce groupe de travail, notamment les échanges avec nos collègues étrangers lors de visites techniques de leur part en France, ce qui a fait l’objet de relations préparatoires :

·        Avec des collègues d’Australie australe (IPWEA-Institute of Public Works Engineering Australasia) qui avaient prévu un voyage d’études techniques sur les meilleures pratiques en Travaux publics, prévu aux USA, en France et aux Pays-Bas du 25 aout au 14 septembre, mais malheureusement annulé à la dernière minute

·        avec les collègues ingénieurs de l’association homologue de l’AITF, Statwerk (Pays -Bas), vers les régions du sud à l’automne prochain)

·        Avec les collègues de Chine, avec la délégation du China Institute of Building Standards Design & Research, pour une rencontre envisagée cet été avec des membres AITF de Provence,

·        La venue de 3 collègues et présidents italiens de l’association ANTEL -INASA, à la fois association professionnelle et Syndicat des Ingénieurs publics du Nord de l’Italie aux RNIT 2018 de Montpellier, dans le but de partager à la fois les ateliers et les réflexions de fond sur la dynamique de nos associations respectives ;

Activités pédagogiques et stratégiques internationales :

Par ailleurs Maurice BARTH a représenté l’AITF au sein de CGLU-Afrique (Cités et gouvernements locaux unis – organisme mondial, dont sa branche Afrique pour les cadres et élus territoriaux) du 26 au 29 mars à Rabat dans le cadre de la préparation du Master Exécutif en Management des Villes de l’Académie Africaine des Collectivités Territoriales. Ce séminaire a porté sur le contenu et modalités de déploiement du Master Exécutif de ALGA. Maurice BARTH a apporté un éclairage et un témoignage sur la façon dont l’AITF appuie les managers territoriaux. Il a aussi, à la demande la présidente d’ALGA, animé la définition et la coordination des modules techniques prévus à destination des directeurs techniques d’Afrique et ainsi ouvert ces modules à l’appel de candidatures d’ingénieurs françaises.

Une demande officielle de partenariat a été initiée entre l’AITF et le Syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales (SNDGCT, en préparation notamment suite à ce séminaire CGLU.

Participation AITF / FIME-IFME

Maurice BARTH va représenter l’AITF et participera au prochain Conseil d’Administration et Congrès de la FIME- IFME (Fédération Internationale des ingénieries municipales-territoriales) dont l’AITF est membre, prévu à Kansas City du 25 au 29 août prochains.

RNIT 2019 : C’est dans ce cadre que les membres du CA de la FIME ont décidé, en accord avec l’AITF, de tenir leur future rencontre internationale 2019 en France, en participant aux prochaines RNIT 2019 prévues à Dunkerque. Ainsi près de 20 à 25 ingénieurs responsables d’associations homologues de près de 15 pays des 5 continents viendront échanger leurs pratiques avec l’AITF et prendre avec vif intérêt, la mesure des innovations territoriales françaises.

Aides diverses :Tout ne passe pas par le groupe de travail, les collègues des divers groupes thématiques participent en ce qui les concerne à des colloques internationaux (cf Voirie hivernale en Pologne, etc…). Il est important de les garder à l’esprit et de favoriser ces échanges thématiques ou transfrontaliers.

Un appui à la traduction de certains documents a pu être ainsi apporté.

En résumé, l’AITF poursuit utilement le renforcement de ses partenariats utiles et permet à ceux qui souhaitent s’investir d’ouvrir des portes à des échanges fructueux à l’international.

L’ouverture à des contributions des ingénieurs de l ‘AITF dans le cadre de formations données à l’international reste souvent peu transparente. Elle est dans la majorité des cas le fruit d’engagements directs hors AITF (ex. via le CNFPT ou d’autres organismes, petites ou grandes ONG, OIE, Business-France, etc.…). Toutefois, cela pourrait devenir un nouvel axe à coordonner si l’AITF disposait d’une base de candidatures disponibles selon leurs thématiques professionnelles, et qu’il puisse être envisagé de mobiliser ces expertises indépendamment des projets de coopérations de leurs collectivités de rattachement (ex projet sur financement AFD notamment). Mais cela nécessite de pouvoir compter sur un engagement réaliste et sûr, et souvent pérenne dans le temps, pour ne pas engager l’AITF sur des projets peu fiables. Pour l’instant, ce n’est pas le cas.

Centres Techniques, Parcs et Ateliers

La prochaine réunion est programmée à Saint Ouen le 10 octobre. Jean-Luc SMANIO accueillera le groupe et présentera son projet de rénovation de CTM.

Déchets et Propreté

Gilles PASSERON SEITRE est le nouvel animateur du groupe.

 Eau et Assainissement

Le groupe de travail se réunira au SEDIF le 15 juin prochain ; la gestion alternative des eaux pluviales et la veille réglementaire sont à l’ordre du jour de cette réunion.

Énergie – climat

Marie-Pierre SIRUGUE n’est plus co-animatrice. En parallèle, Philippe TESSIER a demandé à prendre du recul pour des raisons personnelles. Michel IRIGOIN reste en poste.

Gestion des risques

La réunion du groupe de travail prévue initialement le 5 avril a dû être annulée deux fois en raison des grèves SNCF. Elle est reportée si tout va bien à la mi-octobre et aura lieu à Aix en Provence.

Management

Joël ROY prend sa retraite, quitte l’animation du groupe de travail Management et sera remplacé lors des RNIT par un binôme : Thierry MONTEIL ET C DEFILIPPIS.

Stationnement

Le Premier Ministre qui avait été sollicité par l’AITF pour créer une instance interministérielle de suivi et d’évaluation du stationnement payant sur voirie a répondu à Patrick BERGER qu’il prenait bonne note de cette demande et qu’il demandait à Messieurs COLLOMB, ministre de l’Intérieur et HULOT, ministre de la Transition écologique et solidaire d’identifier des référents dans leurs services respectifs afin d’en assurer le suivi.

SIG Topo

Éric BECQUET a souhaité ne plus être co-animateur du groupe de travail ; le poste est ouvert.

 Systèmes d’informations et télécoms

Le groupe de travail a un nouvel animateur en la personne de Corentin LEBLANC.

Voirie, espaces publics, ouvrages d’art           

La prochaine réunion du groupe de travail aura lieu à Paris le 25 septembre prochain.

Une journée d’étude « Interventions sur Voirie » sera organisée le 16 octobre à Paris par Techni.Cités/AITF sur le thème « Amiante et HAP : comment gérer les nouvelles responsabilités ? ».

A vos agendas

Planning des réunions et manifestations, visites techniques organisées ou auxquelles l’AITF participe

  • 1er juin à Marseille (13) : Journée d’actualité CNFPT avec visite du Centre interrégional de gestion du trafic routier et de la L2.
  • 15 juin à Paris : Réunion du groupe de travail Eau et Assainissement ; Plus d’informations : michelj.gilbert@wanadoo.fr.
  • 18 juin au Tholonet (83) : Visite à la Société du Canal de Provence au Tholonet et sur le site de la réfection du barrage de Bimont ; Plus d’informations : pverne@regionpaca.fr
  • 27 et 28 juin à Paris : Réunion du Bureau
  • 3 et 4 juillet au Carré des Docks-Le Havre Normandie (76) : GéoDataDays 2018 ; Les rencontres géonumériques nationales de l’AFIGEO et DécryptaGéo.
  • 14 et 15 septembre à Paris : Bureau National, CTN et séminaire commun BN/ groupes de travail.
  • 19 septembre à Créteil (94) : Rencontres Territoriales d’Ile-de-France
  • 20 et 21 septembre à Nancy (54) : Rencontres régionales de la section Est et Assemblée générale le 20 septembre.
  • 21 septembre à Mont-de-Marsan (40) : Assemblée générale régionale Sud-Ouest -Limousin.
  • 21 septembre à Villefranche (69) : Assemblée générale de la section Rhône-Alpes-Auvergne.
  • 25 septembre à Paris : Réunion du groupe de travail Voirie, espaces publics, ouvrages d’art. Plus d’informations : mcourbot@lillemetropole.fr
  • 27 et 28 septembre : Rencontres régionales Bretagne Pays de la Loire.
  • 10 octobre à Saint-Ouen (93) : Réunion du groupe de travail Centres techniques, parcs et ateliers.
  • 11 octobre à Toulon (83) : 2es Rencontres régionales du management territorial, et Assemblée générale de la section Provence.
  • 16 octobre à Paris : Journée d’étude « Interventions Sur Voirie » – Techni.Cités/AITF.
  • 7 et 8 novembre à Paris : Réunion du Bureau National.
Nouveaux adhérents
Antilles-Guyane

Kévin ABSALON (REGION DE LA GUADELOUPE) – Méryle FELICIANNE-QUILLIN (SAINT-FRANCOIS/ANTILLES-GUYANE) – Loic LEROUX (COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION DU GRAND SUD CARAÏBES) – Ruddy MALINUR (SAINT-CLAUDE) – Garry PISIOU (SYNDICAT MIXTE D’ELECTRICITE DE LA GUADELOUPE) – Muriel RATENAN (COLLECTIVITE TERRITORIALE DE MARTINIQUE/ANTILLES GUYANE)

Bretagne-Pays de la Loire

Laure BURIEZ FERRENBACH (NANTES-METROPOLE) – Angélique CHARPENAY (PLEDRAN) – François CREACH (MORLAIX-COMMUNAUTE) – Carine DESCRAQUE (NANTES-METROPOLE) – Mahmoud Diew SALL (LA ROCHE-SUR-YON) – Stéphanie COTARD (SAINT-BRIEUC-ARMOR- AGGLOMERATION) – Denis FRELAT (LE MANS-METROPOLE ET VILLE) – David TOANEN (TREGUEUX)

Centre-Ouest

Maryline AUGER (BUXEROLLES) – Jean-Marc POMMERON (COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION AGGLOPOLYS ET VILLE DE BLOIS)

Côte d ’Azur-Corse

Christelle COLL (METROPOLE NICE- COTE D’AZUR) – Delphine ZAPALSKI (METROPOLE NICE-COTE D’AZUR)

Est                                                                              

Emily  BERRUYER (METROPOLE du GRAND NANCY) – Sylvie DELORME (REGION BOURGOGNE- FRANCHE-COMTE) – Frédéric RYNKIEWICZ (MAXEVILLE)

Île-de-France

Aurélie ALTMAN (VILLEJUIF) – Stéphane AMOSSE (SIAAP) – Julien BALESI (SARCELLES)

Gérald CLAVERYS  (FONTENAY- SOUS-BOIS) – Emilie FORGET (MONTFERMEIL) -Alexandre GONCALVES (SIAAP) – Christine GREGOIRE (SAINT- QUENTIN- EN- YVELINES) – Vanessa LEGAIGNEUR (SIAAP) – Catherine PANKOWSKA (DEPARTEMENT des HAUTS-DE-SEINE) – Isabelle PY (SYAGE) – Antoine REAUD (SEDIF) – Caroline RECORBET (MONTREUIL) – Marc  ROCHER (NANTERRE) – Frank TITON (COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION SAINT-QUENTIN-EN- YVELINES)

Languedoc-Roussillon

Christel CELIE (MONTPELLIER- MEDITERRANEE- METROPOLE ET VILLE) – Solenne LANOY (BEZIERS) – Claire SEARD (LE-GRAND-NARBONNE)

Midi-Pyrénées

Karine CORDIER (DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE) – Bruno LAIBACH (DEPARTEMENT de la HAUTE- GARONNE)

Nord

Jérôme LEVIS (GRANDE-SYNTHE) – Cédric DOUBLET (AUCHEL) – Thierry LALLEMENT (SEDAN)

Normandie

Jérôme DORLEANS (LE PETIT-QUEVILLY)

Océan Indien

Laurent JULIE (SAINT-LOUIS) – Jean-Fabrice MAH-CHAK (SAINT-PAUL)

Provence

Sylvian AUBOIRON (AIX-MARSEILLE- PROVENCE METROPOLE) – Stéphanie BONGIORNO (SMO PACA THD) – Thierry DEL PINO  (AIX-EN-PROVENCE) – Valérie GRALL (MARSEILLE) – Gilles  MOREAU (CAVALAIRE-SUR-MER) – Benjamin VAN LUNSEN (COMMUNAUTE DE COMMUNES GOLFE-DE-ST-TROPEZ)

Rhône-Alpes-Auvergne

Andrine FAURE (SAINT-ETIENNE) – Philippe MONTEUX (METROPOLE DE LYON) -Pascal RULLION (MONTLUCON COMMUNAUTE)

Sud-Ouest-Limousin

Aurore IZAMBART (CNFPT) – Karine GENDRON (REGION de NOUVELLE AQUITAINE) -David JOLY (CAPBRETON) – Loic MALLET (BORDEAUX METROPOLE)

Contacter l‘AITF :

BP 257 – 94701Maisons-AlfortPDC1

Tél. : 01 43 55 05 95

Email : aitf@opas.fr

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *