La Lettre des Services publics n° 294

 

 

 

 

9 mai   J-31

Lundi 08 avril 2019 – N°294  

actions revendicatives

ALERTE : AVEC LE PROJET DE LOI FONCTION PUBLIQUE, Demain, serons-nous encore fonctionnaires ? Demain, aurez-vous encore votre outil de formation ?

La privatisation du CNFPT :

– C’est la fin d’un service public de formation professionnelle au service de la carrière des agents

– C’est la fin de l’égalité d’accès à la formation pour les agents des collectivités locales

– C’est la fin d’une formation professionnelle qui réponde aux besoins des agents. C’est une formation professionnelle uniquement au service des employeurs territoriaux sur ce qui est rentable.

Je soutiens les revendications de l’intersyndicale CGT-FO-SUD-UNSA du CNFPT :

– RETRAIT DU PROJET DE LOI « FONCTION PUBLIQUE » DU GOUVERNEMENT

– ABANDON DU RAPPORT PARLEMENTAIRE SUR LE CNFPT ET DE TOUTES SES PRECONISATIONS

Signer en ligne

Projet de réforme de la fonction publique : Pour nous c’est non !

Proposition de modèle de vœu à soumettre par nos élus et mandatés à l’ordre du jour

des prochaines réunions de l’ensemble des instances représentatives locales de la FPT (CT, CHSCT, CAP, CCP, CRO, Commissions de réforme).

A récupérer sur notre site

TOULOUSE MÉTROPOLE : PROJET DE LOI DUSSOPT, appel du syndicat.

A lire sur notre site

actions revendicatives (suite)

Vous trouverez ci-joint un appel CGT Fonction publique 13 AVRIL 1ER et 9 MAI ENSEMBLE POUR LA LIBERTE DE MANIFESTER  ET LA LIBERTE DE S’EXPRIMER !

Un appel à l’initiative de la LDH et de 50 organisations associatives et syndicales, dont la CGT, a été rendue public dès l’adoption par le Parlement de la loi dite « anti casseurs », pour en demander le retrait et affirmer notre attachement à la liberté de manifester.

A lire sur notre site

ACTUALITÉ

COMMUNIQUE de l’intersyndicale du Secteur de l’Aide aux Personnes Agées

L’intersyndicale de l’aide aux personnes âgées et l’AD-PA ont été reçues le 4 avril 2019 à l’Elysée par Mme Marie FONTANEL, la conseillère solidarité et santé d’Emmanuel Macron. En priorité, l’intersyndicale et l’AD-PA ont tenu à déposer les 35 000 cartes pétitions et les 800 motions signées.

A lire sur notre site.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *