À tous(tes) les agent(e)s de nos collectivités pour votre mobilisation et notamment les Catégories C.

BRAVO !

Nous n’avons cessé de porter votre parole auprès de l’administration pour éviter un protocole PPCR de déroulement des carrières injuste et inadapté à la réalité de votre quotidien.

Même si les élus ont décidé d’appliquer la dernière version du protocole dès 2018, certes, mais grâce à votre mobilisation, nous avons tout de même obtenu:

– En P2 une durée de 13 ans en lieu et place de la proposition initiale de 18 ans proposée par l’administration.

– La rédaction d’une clause de sauvegarde pour les C dont les termes sont les suivants :

« Une clause de sauvegarde est instituée, sans limitation de durée. Elle consiste à appliquer les règles antérieures entre C2 et C3 pour les agents présents au 1er janvier 2017 qui, au titre des anciennes conditions, auraient pu bénéficier d’un avancement de grade, mais s’en trouvent privés du fait des nouvelles conditions. Leur seront alors appliquées entre C2 et C3 les règles applicables entre l’échelle 5 et l’échelle 6 au titre de la carrière dont leur poste relevait. » Nous veillerons au respect de la durée illimitée,

– Des changements de classification de certains métiers au sein des 3 parcours proposés, même si nous maintenons que la classification par métiers est incompatible avec les statuts actuels de la fonction publique territoriale,

– La prise en compte plus importante des métiers féminins dans les parcours les moins longs, même si nous avons interpellé les élus sur cette question d’égalité femmes/hommes pour laquelle nos administrations manquent de courage.

Mais pourquoi nos élus ont-ils décidé de « prendre leurs responsabilités », d’après-vous?

Est-ce dans l’intérêt des agents? On peut en douter!

Effectivement, en maintenant encore aujourd’hui, les éléments de 2007, dont le critère d’âge irrégulier, (que nous avons dénoncé) lors des CAP, les élus se retrouvaient dans une position aussi incohérente qu’inconfortable…

Cela signifie que l’agent contestant les critères d’âge, aurait toutes les chances d’être entendu par le juge administratif.

Vous constatez faire partie des agents bloqués par la notion d’âge et vous souhaitez changer le cours des choses?

Contactez votre syndicat !

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *