La filière Culturelle et les catégories B avec l’UGICT-CGT…

LA FILIÈRE CULTURELLE ET LES CATÉGORIES B AVEC L’UGICTDU RIFIFI DANS LE RIFSEEP : Les bibliothèques sont sur le grill.

juin 2019

Vers le tract en format PDF : ici

Après le cafouillage des catégories C ( *), voici le tour des B, en attendant les dernières cartouches pour les A.

Nos collectivités instaurent, avec le RIFSSEP, une classification des postes B en P1 et P2. Outre des régimes indemnitaires distincts (500€/an de différence entre P1 et P2 pour les assistants de conservation), cette classification participera aussi à différencier les déroulements de carrière.
L’administration a décidé d’appliquer à l’ensemble des effectifs de catégorie B, une répartition imposée par sur une vision comptable de notre travail de l’ordre de 63% en P2 et de 37% en P1.

Merci, mais nous refusons ce principe de discrimination de notre travail qui n’a aucune justification réelle basée sur des critères inadaptés.

Pourquoi détruire la polyvalence, la mobilité, la coopération qui font pourtant partie de l’emploi de la fonction publique ?

Pourquoi dévaloriser des tâches au détriment d’autres aussi nécessaires au bon fonctionnement de nos établissements ?

Pourquoi l’expérience et les qualifications acquises ne sont elles pas reconnues ?

Pourquoi ne pas reconnaître la mission d’accueil de tous les publics de Rennes Métropole ?

Pourquoi prêcher la bienveillance entre agents et mettre en place un système générateur de conflit dans un établissement déjà bien éprouvé ?

DANS NOS ÉTABLISSEMENTS CULTURELS, EXIGEONS ENSEMBLE
UN RIFSEEP UNIQUE ET UN MÊME DÉROULEMENT DE CARRIÈRE

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.