« DEBOUT LES FEMMES » : Film de François Ruffin et Gilles Perret

« DEBOUT LES FEMMES«  : Film de François Ruffin et Gilles Perret – 13 octobre 2021, dans les salles Art et Essai. Dans certaines salles, la présence de l’un ou l’autre des réalisateurs, pour poursuivre en débat.

👍 👍 👍 Superbe ! Un film émouvant, combatif, féministe et il y en a besoin ! 👍 👍 👍 A ne pas rater !

« C’est parti pour le premier « road-movie parlementaire », à la rencontre des femmes qui s’occupent de nos enfants, de nos malades, de nos personnes âgées, celles qui font le nettoyage. Ensemble, avec ces invisibles du soin et du lien, ils vont traverser confinement et couvre-feu, partager rires et larmes, colère et espoir. Ensemble, ils vont se bagarrer, des plateaux télé à la tribune de l’hémicycle, pour que ces travailleuses soient enfin reconnues, dans leur statut, dans leurs revenus. «  

« 6 jours/semaine, 2 dimanches/3, je prends tous les remplacements … Et je touche 800 €/mois ! Martine assistante de Vie Sociale (A.V.S.). «  

« Pour un agent de nettoyage, un travail invisible, sous-traité et mal traité, mais qui contribue à la santé : le journal BMC Med a montré que l’embauche d’un nettoyeur supplémentaire diminuait le risque d’infections nosocomiales. Pour chaque €uro qu’elle absorbe en salaire, cette activité produit plus de 10 €uros de valeur sociale. Et encore, il s’agit probablement d’une sous-estimation ».

Sur le livre qui accompagne le film,  » Les liens, sinon rien ! «  c/o Fakir Edition, écrit par Ruffin, en voici quelques extraits : 

 » Il nous faudra nous rappeler que notre pays tient tout entier sur des femmes et des hommes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal.  »

C’est le président Macron, qui énonçait cela durant la crise du Covid. Et il ajoutait, citant la déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen :

 » Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.  »

Ces mots, les Français, les ont écrits il y a plus de 200 ans !

Nous devons aujourd’hui reprendre le flambeau et donner toute sa force à ce principe.  »  »

François Ruffin

Aller plus loin :

François Ruffin défend avec émotion les auxiliaires de vie qui ne gagnent pas le Smic

Dans « On est en direct » sur France2, le député et réalisateur du film « Debout les femmes » s’est demandé « qui ici va vivre avec 710 euros par mois ».

https://twitter.com/OnEstEnDirectF2/status/1452046085204099073?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1452046085204099073%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.huffingtonpost.fr%2Fentry%2Flemotion-de-ruffin-pour-defendre-les-auxiliaires-de-vie-qui-ne-gagnent-pas-le-smic_fr_61756493e4b079111a58b220

Ou ce lien, si peu d’espace

https://m.huffingtonpost.fr/entry/lemotion-de-ruffin-pour-defendre-les-auxiliaires-de-vie-qui-ne-gagnent-pas-le-smic_fr_61756493e4b079111a58b220

« DEBOUT LES FEMMES«  : « Celles « qui ne sont rien », mais qui font tout !  » YouTube présentation du film :

 https://www.youtube.com/watch?v=05sQcY8ovAQ&t=2s

Avec « Debout les femmes ! », Ruffin et Perret réaffirment l’utilité politique du cinéma – Médiapart

Par Mathieu DEJEAN et Mathilde GOANEC – Article publié le mercredi 13 octobre 2021

«  Le septième art peut-il être la continuation du combat politique par d’autres moyens ? Cinéastes et « premières de corvée » réagissent au nouveau film de François Ruffin et Gilles Perret, dans la pure tradition du cinéma d’intervention.  »

https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/121021/avec-debout-les-femmes-ruffin-et-perret-reaffirment-l-utilite-politique-du-cinema?utm_source=article_offert&utm_medium=email&utm_campaign=TRANSAC&utm_content=&utm_term=&xtor=EPR-1013-%5Barticle-offert%5D&M_BT=370214206209

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.