La Lettre des Services publics n° 122

Jeudi 5 juillet 2018 – N°122

ACTIONS REVENDICATIVES LOCALES

·       Déclaration des territoriaux CGT de Châlons-en-Champagne (51) au 1er ministre

Lire sur notre site internet

·       CGT Territoriaux Agglo Mulhouse | Service périscolaire : les résultats de la mobilisation !

Mobilisation réussie du 22 mai : les agents du périscolaire enfin entendus !

Lire sur notre site internet

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES

·       Circulaire du 29 juin 2018 apportant des précisions sur l’organisation des élections professionnelles

NOTE D’INFORMATION : Élections des représentants du personnel aux comités techniques, aux commissions administratives paritaires et aux commissions consultatives paritaires des collectivités territoriales et de leurs établissements publics.

Lire sur notre site internet

·       Cartographie départementale au 30 juin 2018

Pour une connaissance plus fine du nombre de liste CT à déposer dans nos coopérations…

Lire sur notre site internet

VIE SYNDICALE

Questionnaire mi-mandat – Urgent et important

Ce questionnaire sera abordé au prochain CNF du mois de mai. Il est important que nous puissions faire, avec nos syndicats, à mi-parcours, avant notre prochain congrès, un point d’étape de la mise en route des décisions que nous avons votées ensemble à Poitiers. Ce questionnaire met les « syndicats » au coeur de notre activité. Nous vous demandons de le remplir avec attention, le plus collectivement possible. Nous les analyserons et en ferons une synthèse que nous vous présenterons au Comité national fédéral.

Nous comptons sur vos retours.

Lire sur notre site Internet

SALAIRES

Augmenter les salaires, pensions et minima sociaux : c’est possible et urgent ! (Tract CGT)

Lire sur notre site internet

protection sociale

Attaque frontale contre la Sécurité Sociale : le gouvernement sort de l’ombre ! Une modification de grande portée qui risque de changer la nature même de la Sécurité sociale (Communiqué de la CGT)

Lire sur notre site internet

Vu dans les médias (L’Humanité du 4 juillet)

La Macronie veut supprimer la Sécu de la Constitution

Les députés LREM ont voté en commission des Lois la transformation de la « sécurité sociale » en « protection sociale ». L’objectif est de rompre avec la doctrine du « chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins » et de brader la solidarité publique.

En pièce jointe

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *