Les cadres territoriaux veulent mieux travailler et vivre autrement

Les cadres territoriaux veulent mieux travailler et vivre autrement

Opinions et attentes des cadres territoriaux – Baromètre 2022 UGICT-CGT/SECAFI

Après avoir été sur-sollicités durant la crise sanitaire pour maintenir les objectifs et le niveau d’activité dans leur service, les cadres aspirent à travailler et vivre autrement. Ils et elles souhaitent une meilleure articulation des temps et veulent reprendre la main sur le sens et la finalité de leur travail, quitte à devoir affirmer des désaccords avec leur direction. Lucides sur les marges manœuvres, les cadres sont une majorité à se déclarer favorable au retour de la retraite à 60 ans.

L’UFICT-CGT revendique pour l’encadrement des droits nouveaux pour renforcer la sécurisation professionnelle, assurer la reconnaissance professionnelle, et reconnaître le rôle contributif de l’encadrement dans la définition des orientations stratégiques.

Vers la version PDF : ici

Les cadres territoriaux veulent mieux travailler et vivre autrement

Opinions et attentes des cadres territoriaux – Baromètre 2022 UGICT-CGT/SECAFI 

Après avoir été sur-sollicités durant la crise sanitaire pour maintenir les objectifs et le niveau d’activité dans leur service, les cadres aspirent à travailler et vivre autrement. Ils et elles souhaitent une meilleure articulation des temps et veulent reprendre la main sur le sens et la finalité de leur travail, quitte à devoir affirmer des désaccords avec leur direction. Lucides sur les marges manœuvres, les cadres sont une majorité à se déclarer favorable au retour de la retraite à 60 ans.

L’UFICT-CGT revendique pour l’encadrement des droits nouveaux pour renforcer la sécurisation professionnelle, assurer la reconnaissance professionnelle, et reconnaître le rôle contributif de l’encadrement dans la définition des orientations stratégiques.

Des attentes fortes en matière de rémunération mais aussi sur les choix stratégiques

  • 59% des cadres territoriaux soulignent une inadéquation entre le salaire et la qualification (67% FP)
  • 80% des cadres territoriaux (80% FP) constatent une baisse de leur pouvoir d’achat
  • 64% considèrent que leur salaire ne correspond pas à leur charge de travail
  • 68% considèrent que l’évaluation n’est pas suffisamment transparente et n’est pas fondée sur les bons critères (74,9% des cadres)
  • 69,4 % des cadres territoriaux souhaitent disposer de droits d’intervention sur les stratégies et pratiques de leur collectivité en matière environnementale et sociale.
  • 93% des cadres (92% FP) disent que les choix et pratiques de leur collectivité entre régulièrement en contradiction avec leur éthique professionnelle (51 % dans le privé et 59% dans la fonction publique) notamment avec l’utilisation des cabinets de conseil.

Un débordement de la vie professionnelle sur la vie privée : l’urgence d’une réduction du temps de travail et d’un droit à la déconnection effectif

  • 84,7% des cadres territoriaux déclarent travailler pendant leurs jours de repos (91% FP)
  • 51% déclarent travailler plus de 45% par semaine
  • 65 % aspirent à un droit à la déconnexion effectif afin de préserver sa santé et son équilibre vie privée – vie professionnelle.
  • 63% des cadres déclarent subir des réorganisations et le flex office lié au télétravail
  • 70% des cadres pensent que le télétravail n’est pas assez encadré
  • Le déploiement du télétravail modifie en profondeur les conditions de travail des cadres. S’il répond à leur aspiration d’une meilleure articulation entre vie professionnelle et vie personnelle, il est aussi instrumentalisé pour optimiser les coûts, mettre sous pression le management de proximité et individualiser les relations de travail.

Retraite : les cadres territoriaux veulent le rétablissement de la retraite à 60 ans 

  • 65,9,% des cadres territoriaux (66,7% FP) souhaitent une réforme des retraites qui rétablisse l’âge de départ à 60 ans

Lien accès baromètre UGICT privé/public: https://ugictcgt.fr/barometre-cadres-2022/

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.