La Lettre de l’A.I.T.F.

LE MOT DU PRÉSIDENT

Avec l’ensemble du Bureau National, je suis heureux de vous souhaiter une excellente année. Je forme le voeu que dans le cadre du projet de transformation de l’action publique engagé par le gouvernement (CAP 22) et des discussions autour du RIFSEEP, le rôle de l’ingénieur  territorial soit mieux reconnu afin que nous soyons toujours passionnés par nos métiers.
De nombreux dossiers nous attendent cette année et je sais pouvoir compter sur votre implication pour aider le Bureau National dans cette lourde tâche.
La défense du statut, le développement de nouveaux partenariats, le renouvellement de notre convention avec la SMACL qui permet à chacun d’entre nous d’être mieux assuré font partie des sujets les plus urgents à traiter ; Grâce au travail de nombreux adhérents qui y prennent la plume et que je souhaite remercier, le contenu de notre revue « Ingénierie Territoriale » s’affirme comme un outil indispensable de diffusion des bonnes pratiques et de promotion du savoirfaire des ingénieurs territoriaux.
D’autres défis nous attendent : faire rayonner l’AITF grâce à l’action de nos groupes de travail, la mise en place de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires pour laquelle l’AITF est sollicitée, l’accompagnement de la formation des ingénieurs en chef …
Mais au-delà n’oublions pas les valeurs fondamentales qui constituent les 3 piliers de notre association : solidarité, fraternité et convivialité. Ces fondements prennent encore plus de sens aujourd’hui et chacun doit se les approprier et faire oeuvre de mission auprès de nos collègues ingénieurs non membre de l’association. C’est en étant de plus en plus nombreux et rassemblés que nous pèserons dans les débats et que nous défendrons notre existence en tant qu’ingénieur territorial sous statut de fonctionnaire.
2018 sera une année d’élection interne à l’association et le processus débutera à partir du mois de mars. Nous aurons à renouveler notre conseil d’administration par l’intermédiaire des élections régionales et nationales. N’hésitez pas donc à vous engager et à présenter votre candidature avant le 30 avril 2018 pour accéder aux différents niveaux de nos instances ! Nous avons besoin de vous.
De mon côté, en fin d’année, le temps sera venu pour moi de passer la main. Je le ferai avec émotion car j’ai été très fier d’avoir pendant ces quelques années été votre président au service de l’association. Vous pourrez toujours compter sur mon engagement plein et entier au service de mon successeur et de notre communauté.
Très belle année à tous !
Patrick Berger

Sollicitation pour l’élaboration d’un ouvrage sur la commande publique en paysage

La Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages (DHUP) a récemment commandé un ouvrage à la Mission interministérielle pour la qualité des constructions publiques (MIQCP). Cet ouvrage, qui pourra prendre la forme d’un guide, sera destiné aux maîtres d’ouvrage afin de les aider à promouvoir la qualité et la diversité de leurs paysages à travers leurs projets de territoire et leurs opérations d’aménagement.
Patrick BERGER représentera l’AITF au groupe de travail qui sera chargé de faire des propositions pour l’organisation et le contenu éditorial de l’ouvrage, de déterminer les messages importants à faire passer et d’apporter les éclairages techniques nécessaires.

Paiement de la cotisation

La contribution de chacun est essentielle pour l’association. Elle permet notamment à l’AITF de financer l’assurance de chacun, l’abonnement au magazine de l’Ingénierie Territoriale, de soutenir de multiples activités et partenariats, et de prendre des initiatives en matière de défense du statut et de protection de ses membres. Suite au vote en Assemblée Générale, le montant de la cotisation annuelle est le suivant :
– adhérent : 125 €,
– nouvel adhérent : 80 € pour la première année de ton adhésion,
– retraité : 66 €.
Le montant de ta cotisation est calculé en fonction de ta situation au 1er janvier de l’année. Par ailleurs, il est nécessaire de mettre à jour ton profil sur le site internet ; pour cela se connecter à ton espace adhérent sur le site www.aitf.fr. Les informations transmises figurent dans le fichier informatique de l’Association et servent aux besoins associatifs (assurances, annuaire, …)
Au choix, plusieurs modes de paiement possibles :
• par chèque : à l’ordre de l’AITF – BP 257 – 94701 MAISONS ALFORT PDC 1 (au plus tard au 31 mars 2018)
• par prélèvement automatique : nous devons disposer d’un nouveau mandat SEPA et d’un RIB à ton nom (le prélèvement  sera effectué fin février 2018)
• par paiement en ligne : en te connectant à ton compte adhérent (avant le 31 mars 2018)

Réflexion sur la gouvernance régionale

Lors de la dernière rencontre des présidents régionaux et du Bureau National, un long temps d’échanges a été réservé à la gouvernance régionale. Le dynamisme des équipes régionales se heurte à un désintérêt croissant des adhérents des sections régionales. Ce constat partagé par de nombreux présidents régionaux interpelle essentiellement sur deux points : un défaut de mobilisation et d’attractivité et la contrainte financière qui en découle. Se pose ainsi la question de la représentation locale de l’AITF.

Le manque de mobilisation et d’implication des adhérents lors des événements organisés par les sections régionales est un constat général et touche globalement toutes les régions. Cet état peut être considéré comme conjoncturel et relevant d’une organisation sociale privilégiant  désormais des engagements à distance, courts et instantanés, mais il peut aussi être dû à une construction décentralisée qui peut avoir fait perdre à plusieurs régions le lien de proximité avec les adhérents. Or, la proximité est bien le principe fondamental et la raison d’être de notre organisation en sections locales. Les échanges ont été riches et chaque section les poursuivra au sein de son équipe et complétera avec ses propres réflexions.
Patrick MICHE et Emmanuelle LOINTIER pilotent cette réflexion avec notre Président.

Les prochaines Rencontres Nationales de l’Ingénierie Territoriale auront lieu à Montpellier les 15 et 16 mai prochains sur le thème des « Transitions des territoires » en présence de Pierre RABHI.
Vous pouvez dès aujourd’hui découvrir un programme riche avec des intervenants de qualité sur www.cnfpt.fr et
https ://eschaefferaitf.wixsite.com/rnit-aitf

Vie des régions

Côte d’Azur-Corse

Le mardi 19 décembre dernier, la section régionale Paca Corse était invitée par deux de ses membres, nos collègues Jean-Baptiste PIERI (responsable « Pôle Programmation Etudes et Grands Travaux » au Département de la Corse du Sud) et Grégory LEROY (Chef du « Service Etudes et Grands Travaux » au Département de la Corse du Sud) à la visite de deux chantiers en cours. Le premier consiste en une  rectification significative du tracé (réduction de 1 km du tracé actuel) et une requalification de la route départementale 11B (dite Route de Capo di Feno) sur un linéaire de 3 km. Il correspond à une opération d’environ 1,9 millions d’euros impliquant notamment des terrassements
importants (Déblais 33 000 m3 / remblais 17 000 m3), des travaux d’hydraulique, un traitement de sol en place au liant et à la chaux (16 000m²) ainsi qu’un traitement géomorphologique des talus. Le second consiste en la création d’un premier tronçon d’une voie verte sur 900 ml le long de la RD111 (route des Iles Sanguinaires). D’environ 2,5 millions d’euros ce projet met en jeu diverses problématiques environnementales et techniques dans un site emblématique et très circulé. Cette visite animée par nos deux collègues, a permis notamment
de décrire les points clés des procédures mises en oeuvre et les particularités de chacune de ces opérations. Entre autres le soin apporté à l’intégration des deux projets dans des environnements remarquables et contraints a été mis en évidence. Le chantier de rectification de la RD11B devrait s’achever avant l’été 2018, tandis que celui de la voie verte, quasiment achevé, sera suivi dès le début d’année 2018, du démarrage de la phase 2 de ce projet dont le marché vient d’être notifié ce qui permettra à court terme de proposer une voie verte calibrée sur 3,4 km… ».

Océan Indien

UNTEC Océan Indien a organisé le 26 janvier une demi journée de formation autour du BIM ; Cette demi-journée a été suivie d’une table ronde autour des actualités réglementaires.

Provence

La section régionale a organisé le samedi 20 janvier 2018 une rencontre des nouveaux adhérents AITF Provence. Elle a eu lieu au campus « The Camp » à Aix-en-Provence (13). Cette rencontre a été l’occasion de présenter l’association, de débattre de l’évolution de notre statut et de notre métier au sein de la fonction publique territoriale. Le campus « The Camp », dédié à la transition numérique, nous a été présenté par Marie-Christine BOUILLET, responsable du secteur public et Ingénieur territorial en détachement. Cette visite a pu être réalisée grâce à la participation de notre partenaire GrDF.

Joël MORALDO, Directeur territorial régional, est intervenu pour évoquer le rôle de GRdF dans la transition énergétique.

Sud-Ouest-Limousin

Le Comité Régional s’est réuni le 11 janvier à Bordeaux Métropole.
En projet :
– le 28 février une réunion technique sur la qualité de l’air intérieur
– le 31 mars la section organise un moment convivial pour accueillir les nouveaux adhérents.
Plus d’informations sur ces manifestations :
aitf.sudouest@gmail.com

Vie des groupes de travail

Architecture et Bâtiment

Réunion du groupe de travail le 23 février à Paris.
Une journée consacrée aux monuments historiques sera organisée le 29 mars 2018 à CAEN sur le thème de la rénovation du clocher de l’église Saint-Pierre de CAEN.
Elle comportera deux parties :
– 1ère partie : restaurer un clocher / présentation en salle au château de CAEN (matin) ;
– 2ème partie : visite du site.

Centres techniques-Parcs et ateliers

Le groupe de travail Centres techniques – Parcs et Ateliers s’est réuni à Paris le 4 octobre dernier.
Lors de cette réunion l’animateur Florent CORTET a indiqué qu’il souhaitait se retirer de l’animation en 2018. C’est Philippe DENIS, de la ville de Rennes, (p.denis@ville-rennes.fr )qui le remplacera.
Muriel CARPENTIER et Manuel VASSALO en seront les co-animateurs.
Les pistes de travail du GT en 2018 sont :
– la mutualisation des services techniques (point sur la situation en France, quid des schémas de mutualisation, impact sur les services techniques)
– les véhicules propres (où en sommes-nous des différentes technologies, quelles sont les sources d’approvisionnement « propres » et quels impacts sur les réseaux d’approvisionnement ?)
Deux réunions du GT sont prévues en 2018. (21 mars à EIVP) et en octobre (à St Ouen).
L’ordre du jour du prochain GT de mars 2018 sera « Quelles énergies pour les flottes de véhicules de nos collectivités » :
Un spécialiste externe au GT doit être trouvé pour nous dresser un panorama des évolutions actuelles (orientation des grandes flottes type La Poste, ce qui se dessine pour nos collectivités, les différentes technologies disponibles, etc ….)
Les responsables des Parcs automobiles du GT pourront intervenir, faire part de leurs expériences et difficultés et questionner l’intervenant (idem pour les gens connectés à la webconférence).
Il est émis la possibilité de s’associer quelques spécialistes « transports » de nos collectivités pour des échanges pointus et riches.
Le groupe de travail animera lors des prochaines RNIT un atelier autour des modes d’énergies des flottes de véhicules des collectivités, en écho aux travaux du groupe de ce début d’année 2018.

Déchets

Gilles PASSERON SEITRE, de Nice Métropole, devient l’animateur du sous-groupe déchets en remplacement de Cyril Baumard.

DST

Dans le cadre de la mise en place d’une agence nationale de la cohésion des territoires, l’ingénierie territoriale a un rôle central à jouer. Le groupe de travail « Direction des services techniques » s’est porté volontaire pour participer à la réflexion sur le chantier « Lutter contre les fractures territoriales et renforcer la complémentarité entre collectivités ».
Les points pour lesquels le GT peut contribuer sont les suivants :
• L’agence nationale devrait pouvoir faire émerger des fiches actions. Certaines existent chez les différents partenaires (Cerema, guide sur l’accessibilité…). D’autres sont à créer en partant des territoires : une solution efficace serait d’établir une fiche type et de dégager du temps pour les ingénieurs territoriaux ayant porté un projet innovant, afin qu’il la complète. Le groupe de travail DST travaille sur une fiche
type appelée « goutte d’expérience », qui peut être naturellement partagée.
• L’agence nationale devrait pouvoir fournir un ensemble d’outils de mutualisation. Alors que les collectivités territoriales ne sont pas dans une logique de compétition, il n’existe pas d’espace de partage des outils, de coopération. C’est un échange de gré à gré. Il y a une énorme perte de temps à recréer en permanence des marchés, des outils de suivi du patrimoine, etc.
• L’agence nationale pourrait être le lieu « d’adaptation et de diffusion » aux territoires des normes et décrets. En effet, les collectivités sont soumises à la mise en oeuvre d’un nombre croissant de normes et décrets sans que ceux-ci soient applicables tel quel dans la réalité des territoires : exemple la question de l’accessibilité : il aura fallu 15 ans, pour que de la loi, on passe à une logique de pédagogie (guide…),
d’adaptation à la réalité du terrain et enfin de programmation pour passer à l’action. Les territoires ruraux ou excentrés sont particulièrement en attente d’une ingénierie partagée sur ce point.
• L’agence nationale devrait pouvoir faire émerger un référentiel « collectivités territoriales », à l’instar du référentiel qualité ISO 9001 qui est apparu il y a 30 ans dans l’industrie automobile et qui s’est diffusé par la suite à l’ensemble du secteur privé. Basée sur le volontariat, cette adhésion à un processus d’amélioration continue permettrait de structurer les procédures au sein des collectivités et de rationaliser les
modes d’action sur le terrain entre les différentes strates de collectivités.

Energie -climat

Prochaine réunion les 5 et 6 avril à Paris.

Déplacement-Signalisation

En 1995, sous l’impulsion de Jean GAYAS, a été créé à Toulouse un pôle de compétence le CEIDU : Centre d’expérimentation et d’ingénierie des déplacements urbains. Ce pôle a organisé sur Toulouse des manifestations importantes en liaison avec les programmes européens. Les chevilles ouvrières étaient des agents du service Circulation de la Ville de Toulouse, et le CETE du Sud-Ouest à travers le ZELT. Puis, pour diverses raisons, les pôles de compétences dont celui de Toulouse, se sont un peu mis en sommeil. Mais les manifestations qui avaient été
organisées étaient bénéficiaires et avaient laissé un bénéfice sur le compte de cette association.
Ces sommes ne pouvaient être attribuées directement aux membres constitutifs du CEIDU dont la dissolution a été prononcée le 12 décembre dernier.
Grâce à un accord trouvé avec l’ATEC qui oeuvre dans le même domaine, les membres de l’AITF peuvent bénéficier de la prise
en charge de leur participation aux activités de l’ATEC.

Espaces verts, nature et Paysages

Fréderic SEGUR, animateur du groupe de travail, représentera l’AITF au Comité de pilotage du Centre de ressources Génie écologique de l’AFB. (Laurent GUILLAUME, de Montpellier, en sera le suppléant).
Le GT participera, en partenariat avec l’UNEP, à la réécriture du fascicule 35.

Management

Le groupe de travail « Management » animera à l’occasion des RNIP un atelier traitant de la transition des territoires dans son volet managérial et organisationnel.
Une réunion du groupe de travail le 16 janvier a eu pour objet de préparer cet atelier. Les intervenants à cette réunion sont :                           Pascal CHABOT, philosophe Belge auteur d’un ouvrage récent (l’âge des transitions) qui est chargé de présenter l’apport théorique, Denis CRISTOL, Jean-Paul VOGEL(CNFPT) et Joel ROY, animateur du groupe de travail (Grenoble Alpes Métropole).
La matinée (considérée comme formation) a été structurée autour d’une conférence de Pascal CHABOT, son ouvrage récent (L’âge des transitions) traitant notamment de « la transition ou le changement désiré », « quelle prise peut-on avoir sur l’évolution humaine ? », « que faut-il changer pour que tout ne change pas à notre détriment ? »
L’après-midi a été consacrée au travail d’inclusion et aux tests de méthodes d’animation.
D’autres réunions seront prévues pour mettre au point cet atelier.

Stationnement

Le groupe de travail stationnement a participé à la journée CEREMA à Lyon le 28 novembre dernier et s’est réuni le 29 novembre (toujours à Lyon). Plus d’informations : oasselin@lillemetropole.fr

Voirie, Espace public, ouvrages d’art

Le groupe de travail s’est réuni à Epernon le 1er février. Une visite du CERIB a été organisée avec comme fil conducteur la perméabilité des revêtements.
Les journées techniques « Routes 2018 » auront lieu les 7 et 8 février à Nantes.
Une journée technique AITF IFD/CIMBETON consacrée à l’aménagement urbain en béton et à la valorisation des matériaux en place aux liants hydrauliques aura lieu le 13 mars à Villeneuve -la-Garenne.
Le groupe de travail interviendra lors du congrès mondial PPRS qui aura lieu à Nice du 26 au 28 mars .

À vos agendas

PLANNING DES RÉUNIONS ET MANIFESTATIONS, VISITES TECHNIQUES ORGANISÉES OU AUXQUELLES L’AITF PARTICIPE

14 février à Paris : Réunion du groupe de Travail « Centres techniques, Parcs et atelier »
Plus d’informations : p.denis@rennesmetropole.fr
23 février à Paris : Réunion du groupe de Travail « Architecture et Bâtiment »
28 février (lieu à fixer) : Réunion technique sur la qualité de l’air intérieur organisée par la section régionale Sud-Ouest-Limousin.
Plus d’informations : aitf.sudouest@gmail.com
20 mars à Paris : Réunion commun des groupes de travail Voirie, espace public, ouvrage d’art et Transports interurbains.
28 et 29 mars à Paris : Réunion du Bureau National
29 mars à Paris : Réunion du groupe de travail « parking et stationnement ».
Plus d’informations : oasselin@lillemetropole.fr                                                                                                                                                                        29 mars à Caen (14) : Journée technique « Monuments historiques » sur le thème de la rénovation du clocher de l’église Saint-Pierre.
Plus d’informations : luc.satiat@grandest.fr
31 mars (lieu à fixer) : Réunion d’accueil des nouveaux adhérents de la section Sud-Ouest-Limousin.
Plus d’informations : aitf.sudouest@gmail.com
5 et 6 avril à Paris : Réunion du groupe de Travail Energie-Climat.
Plus d’informations : mariepierre.sirugue@bourgognefranchecomte.fr
14 mai à Montpellier (34) : Réunion du Bureau National
27 et 28 juin à Paris : Réunion du Bureau National

NOUVEAUX ADHÉRENTS

Antilles-Guyane

Francine FRANCOIS (Rivière Salée)
Charles HEGESIPPE (Les Abymes)
Audrey FREMCOURT-ALBERT
(Communauté d’Agglomération du Centre de la Martinique)
Roselyne VINGLASSALON (Conseil Régional de la Guadeloupe)
Myriam SOUPRAYEN (CNFPT / INET Strasbourg)

Bretagne-Pays de la Loire

Jean-François LAVANANT (Lorient Agglomération)
Cyril BARLIER (Angers)
Sylvain LEMONNIER (Pleumeleuc)
Sébastien LESOURD (Loire-Authion)
Céline DUMOULIN (Nantes Métropole)

Centre-Ouest

Nicole CLAQUIN (Conseil Régional Nouvelle Aquitaine)
Myriam OBLED (Tours Métropole Val de Loire)
Willy ACOT (Syctom Montoire)
Michael BISEAU (Chatellerault)

Côte d’Azur-Corse

Sébastien LANOIRE (Métropole Nice Côte d’Azur)
Landine SALINI (Ajaccio)
Sébastien MAS (Mougins)
Réal GAGNAIRE (Métropole Nice Côte d’Azur)
Matthias BIBLEMONT (Métropole Nice Côte D’Azur)
Marie TATIBOUET (CNFPT / INET Strasbourg)
Christel THEROND (CNFPT / INET Strasbourg)

Est

Dominique PÖRNET RIVOIRE (CNFPT)
Laurent HERVE (Eurométropole de Strasbourg)
Jean-Yves LITT (HOERDT)
Lucile FISSOLO (CNFPT / INET Strasbourg)
Jonathan NAAS (CNFPT / INET Strasbourg)
Hayate SKORNIK (CNFPT / INET Strasbourg)

Ile-de-France

Salem AMARA (Thiais)
Julien THOMAS (Villejuif)
Benoit RIBEIRO (Saint-Cloud)
Monique DA COSTA FARIA (Conseil Départemental des Hauts de Seine)
Thierry ARMAND (Champigny sur Marne)
Valéry MBA (Saint Ouen)
Mathilde MAISANO (Conseil Départemental du Val d’Oise)
Aleksandra GLIGORIC (Cachan)
Guillaume CHAMPVILLARD (SIGEIF)
Nathalie MILLET (Rosny sous Bois)
Pierre MEURICE (Charenton le Pont)
Julien GALLIENNE (CNFPT / INET Strasbourg)
Marie-Pierre FIEVET (CNFPT / INET Strasbourg)
Cécile SANTI (CNFPT / INET Strasbourg)                                                                                                                                                                                        Vyasasaï RAMANY BALA POUBADY (CNFPT / INET Strasbourg)
Nicolas LUX (CNFPT / INET Strasbourg)
Christine COSTE CALDE (CNFPT / INET Strasbourg)

Languedoc-Roussillon

Florence BOURCET (Castelnaudary)
Gilles ETIENNE (Béziers)
Jean-Christophe LOPEZ (Carcassonne)
Guillaume DELACHAUX (Bessan et Communauté
d’Agglomération Hérault Méditérannée)
Joris SALENS (Narbonne)
Marie-Laurence DUSFOURD (CNFPT / INET Strasbourg)

Midi-Pyrénées

Nicolas AVI (Toulouse Métropole)

Nord

Emmanuelle BURIE (Métropole Européenne de Lille)
Delphine ROCHE (Communauté d’Agglomération de la Porte du Hainaut)
Benoit MASSON (Métropole Européenne de Lille)

Normandie

Thibault SIEFRIDT (CODAH)
Yves CABARET (SMPGA)
Pascale DUTERIEZ (CODAH)
Marion PLAINE (CNFPT / INET Strasbourg)

Provence

Sophie LEBAULT (Lançon Provence)
Patricia PICHENEAU (Conseil Départemental du Var)
François CERDAN (Avignon)
Rhône-Alpes-Auvergne
Anne MORRIS (Gilly sur Isère)
Catherine PEILLEX DELPHES (Saint-Etienne)
David DJIGAOURI (Communauté d’Agglomération Grenoble Alpes Métropole)
Flavien DELFAU (Champagnol)
Catherine LE FRECHE (Conseil Départemental de la Loire)
Clément DANDRES (Rillieux La Pape)
Jean-François INARD (Saint Marcellin Vercors Isère Communauté)
Laetitia DECORTE (CNFPT / INET Strasbourg)
Amandine GOUJAT (CNFPT / INET Strasbourg)

Sud-Ouest-Limousin

Gilles ESTRADE (Uzerche)
Anne Lise NONIN (Libourne)
Christian BROUDIN (Communauté d’Agglomération du Grand Angoulême)
Gracy PRADIER-GULDNER (CNFPT / INET Strasbourg)
Arnaud GUEGUEN (CNFPT / INET Strasbourg)
Corinne HERBET (CNFPT / INET Strasbourg)

CONTACTER L’AITF :

BP 257 – 94701 Maisons-Alfort – PDC1 – Tél. : 01 43 55 05 95 – Email : aitf@opas.fr

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *